Je hais les contraintes.

Pendant longtemps je n’ai pas pu m’obliger, me soumettre à certaines contraintes. C’est une évidence de dire que ce n’était pas facile à vivre pourtant on ne me voyait que comme une gamine très têtue, très difficile. C’était le cas, c’est clair. Associé à ça j’étais très casanière et farouche sur les bords (bon, pas que sur les bords). Ça c’est souvent traduit par un « j’ai pas envie alors je le fais pas » marié à un « j’ai envie alors je le fais ».

Je suis « guidée » par mes instincts, mes envies. J’ai déjà plaqué des études (plusieurs fois), des boulots ou des exs comme ça, parce que c’était ce que je voulais. Je suis toujours retombée sur mes pattes (je tiens de ma mère sa débrouillardise et son « je me débrouille toute seule comme une grande »).

Je pouvais décider à 7h du mat’ de m’accorder un week-end de vacances à 500km, charger ma voiture, prendre le train et partir. Je pouvais rompre après 1 an de relation et déménager en 1 semaine chrono. Non je n’ai pas d’avenir dans cette filière je plaque tout et je change de fac.

Avec ma famille j’entretenais des relations disons … distendues. Plus exactement avec ma famille très proche tout roulait, mais ma famille très proche se résumait à mes grands-parents et un oncle paternel youhou ^^. Le reste était assez éloigné géographiquement, les cousins ont fait leur vie ailleurs et voilà. Avec ma mère ça ne s’est arrangé que récemment suite à son divorce (j’ai fait sauter le champagne, littéralement).

A 900km du nid familial j’ai rencontré l’homme de ma vie, rien que ça. Et lui, il a une famille très proche et très soudée, mais VRAIMENT très soudée… Tout est prétexte à faire un repas, à se voir, passer du temps ensemble. Je vous raconte pas le choc (faut que j’abrège ^^’). J’étais toute heureuse de m’intégrer à cet environnement en plus j’ai des beaux-parents de rêves ! Je pensais que j’étais « guérie » (ouais enfin, je me considérais pas comme malade non plus ^^’).

Hier soir ce fut le drame. D’un banal sms à sa belle-sœur il se voit reprocher d’avoir oublié l’anniversaire de sa nièce (qu’on fête samedi midi au passage). Apparemment pour certain c’est un fait qui mérite d’être érigé en catastrophe ! Je l’ai vu se décomposer, vraiment … ça lui a fait mal et ça m’a mis en colère. Ce qui touche mon chéri me touche aussi c’est normal. Il n’utilise pas facebook et n’a pas de smartphone qui lui dit « hey mec, ta nièce fête ses 4 ans aujourd’hui » et alors ? Y’a pas mort d’homme !?! Entre début janvier et mi-février c’est le 5ème repas d’organisé bordel ! Ça m’a éclaté au visage comme une grosse bulle de savon, avoir une famille si soudée c‘est une montagne de .. contraintes, d’usages, d’habitudes, de conventions, de codes (que je découvre, déconvenues après déconvenues) et ça commence à me peser sérieusement. Est-ce que moi je me permets un commentaire quand je reçois un mail comme ça « hey on fête l’anniversaire de machine ce jour-là, ci-joint une liste de cadeaux dites-moi ce que vous prenez, bisous. »
Franchement, je raccourcis à peine … Mais non, je ne dis rien, je m’adapte alors que je trouve que c’est carrément impoli de.. de .. de réclamer ! (c’est ce que ça m’inspire à moi…)

Je ne veux pas craquer et faire ma sauvage, je ne veux pas non plus le mettre dans l’embarras et me fâcher avec tout le monde. J’ai l’impression d’être bloquée et je déteste ça …

Une insoumise anonyme.

Publicités

Commentaires sur: "Je hais les contraintes." (3)

  1. Je suis pareille. J’ai l’impression que lorsqu’on essaye de m’imposer quelque chose on fait atteinte à ma liberté.

    J'aime

  2. rien de pire que les « obligations  » …

    J'aime

  3. c’est dur de subir des affronts quand on a oublié un anniversaire comme tu dis il n’y a pas mort d’hommes et je n’aime pas qu’on m’impose de faire tel ou tel autre cadeau

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :